Главная АвторыЖанрыО проекте
 
 

«Les Habits Noirs Tome IV – L’Arme Invisible», Paul FГ©val

Найти другие книги автора/авторов: ,
Найти другие книги в жанре: Исторические приключения, Философия (Все жанры)

Le National – 1869

E. Dentu – 1869

Avant-propos

Le présent récit est tout à fait indépendant des quatre séries qui ont été précédemment publiées: Les Habits Noirs, Cœur d’Acier, L’Avaleur de sabres, La Rue de Jérusalem, et il n’est aucunement nécessaire de connaître l’un ou l’autre de ces ouvrages pour suivre l’action de notre drame. Néanmoins, nous jugeons utile de présenter ici en quelques mots la physionomie vraie de la redoutable association, défigurée aux yeux du public par le hasard d’une de ces rencontres judiciaires qu’on appelle des causes célèbres.

 

La contrefaçon se glisse partout, même dans le sombre commerce qui brave le bagne et l’échafaud. Quelques vulgaires coquins vinrent un jour s’asseoir sur les bancs de la cour d’assises, où ils avouèrent, non sans un naïf orgueil, qu’ils étaient les Habits Noirs. C’était là une vanterie: s’ils eussent été les Habits Noirs, la cour d’assises ne les aurait pas jugés.

 

En effet, la base même de l’association Fera-t-il jour demain était la sécurité presque merveilleuse dont jouissaient tous ses membres, au moyen du mécanisme savant qui, pour eux, «payait la loi». Pendant les trois quarts d’un siècle, la justice et la police firent le siège de cette étrange forteresse sans jamais pouvoir y entrer; une muraille magique semblait la ceindre, et n’eussent été les quelques filous à la tête desquels un vaudevilliste sans ouvrage vint jouer au Palais la dernière scène de sa piteuse comédie, on pourrait affirmer qu’aucune trace de cette raison sociale, si tristement légendaire: les Habits Noirs, n’existe dans les différents greffes de l’Europe.

 

Et pourtant, il est bien avéré que la confrérie promenait son quartier général tantôt à Paris, tantôt à Londres. Sous la monarchie de Juillet, les capitales allemandes, Vienne, Berlin, Dresde, Munich, lui fournirent d’abondantes récoltes. Du temps de la Restauration, Naples, qui était son berceau, l’avait vu refleurir avec le fameux Beldemonio, maître des compagnons du Silence. Vingt ans auparavant, en Angleterre, un multiple et mystérieux personnage, Thomas Brown (Jean Diable), avait ressuscité la Great Family des voleurs de Londres en donnant aux gentilshommes de la Nuit le nom nouveau de Black Coats (Habits Noirs).

 

Pourquoi tous ces bandits, commandant à de nombreuses armées, étaient-ils restés invisibles et insaisissables? Pourquoi l’égide qui semblait les protéger en face de la loi couvrait-elle aussi leurs lieutenants et jusqu’à leurs soldats? c’est que, retournant la loi contre elle-même, un coquin de génie avait inventé pour eux l’assurance en cas de crime.

 

Lorsque je révélai pour la première fois ce très curieux mystère, on m’accusa de jouer avec le feu, mais je répondis la vérité même: le procédé était connu de tous les malfaiteurs, il ne restait déjà plus que les honnêtes gens à instruire.

 

Nos temps modernes n’édictent plus de lois fondamentales. Ce sont les Romains qui ont bâti ces larges monuments dont les pierres, solidement cimentées, ont résisté à l’injure des siècles. Sauf de rares exceptions, nos législateurs se logent dans des maisons toutes bâties.

 

Les vieux Romains, courts et carrés comme leurs glaives, parlaient par axiomes, coulant dans le même bronze l’erreur avec la vérité. Ce sont eux qui ont inventé le prodigieux apophtegme: «L’exception confirme la règle», à l’aide duquel Tartufe dialecticien pourrait mettre la logique universelle dans sa poche. Ils pensaient ne tuer que l’exception, mais c’est la règle même qu’ils assassinaient par ce hardi mensonge. Dans leurs lois ils partent souvent ainsi de tel fait contestable érigé par eux en solennelle évidence.

 

Ces considérations, abstraites en apparence, ne nous éloignent pas de notre sujet. L’association des Habits Noirs était fondée sur un des plus célèbres parmi les dictons de la jurisprudence romaine, Non bis in idem, qu’il faut paraphraser ainsi pour le rendre intelligible: «Ne punissez pas deux hommes pour un seul crime.»

 

Ce fut peut-ГЄtre dans le principe une barriГЁre opposГ©e Г  la gourmandise proverbiale de dame ThГ©mis, mais on peut dire que jamais rГЁgle ne se confirma par de plus lamentables exceptions.

 

Elle a deux torts: elle suppose en premier lieu l’infaillibilité du juge (encore une règle que des exceptions terribles, les erreurs judiciaires, viennent trop souvent confirmer); ensuite elle compte sur la naïveté des bandits, ce qui dépasse les bornes de l’enfantillage. Le crime est prudent et instruit; il va à l’école. Depuis que cette légende écrite sur la porte qui mène au supplice a, pour la première fois, crié aux docteurs es scélératesse: «Fais passer un autre à ta place et tout sera dit», combien d’innocents, poussés par la force ou entraînés par la ruse, ont-ils franchi le seuil fatal!


Еще несколько книг в жанре «Философия»

Brisingr [en], Christopher Paolini Читать →

Трактирщица, Карл Гальдони Читать →