Главная АвторыЖанрыО проекте
 
 

«Moby Dick», Herman Melville

Найти другие книги автора/авторов:
Найти другие книги в жанре: Исторические приключения (Все жанры)
Иллюстрация к книге

Г‰TYMOLOGIE

(fournie par un pion de collГЁge qui mourut tuberculeux)

 

Je le revois, ce blême surveillant usé jusqu’à la transparence depuis ses vêtements jusqu’au cœur, au cerveau. Il époussetait éternellement ses vieux lexiques et ses grammaires avec un étrange mouchoir ironiquement égayé de tous les joyeux drapeaux de toutes les nations connues du monde. Il aimait à épousseter ses vieilles grammaires; d’une certaine manière, cela lui rappelait avec douceur qu’il était mortel.

 

Quand vous assumez d’enseigner les autres et de leur apprendre comment appeler la baleine (whale-fish) en notre langue, omettant par ignorance la lettre H qui à elle seule contient presque tout le sens du mot, vous ne respectez pas la vérité.

 

Hackluyt

 

Wahle… suéd. et dan. Hval. Sa rondeur et sa nage en roulis valent son nom à cet animal; car en danois hvalt signifie: en arche, en voûte.

 

Dictionnaire de Webster

 

Wahle… plus directement du hollandais et de l’allemand. Wallen; A. S. Walw-ian: rouler, se vautrer.

 

Иллюстрация к книге

– Hebrew

 

Khtoζ – Grec

Cetus – Latin

Whoel – Anglo-Saxon

Hvalt – Danois

Wal – Hollandais

Hwal – Suédois

Hvalur – Islandais

Whale – Anglais

Baleine – Français

Ballena – Espagnol

Pekee-Nuee-Nuee – Fidjien

Pehee-Nuee-Nuee – Dialecte d’Erromango

EXTRAITS

(fournis par un trГЁs obscur bibliothГ©caire)

 

Tout semble prouver que ce personnage falot, fouineur acharné, ce pauvre diable de très obscur bibliothécaire parcourut d’interminables galeries de la Bibliothèque vaticane et tous les étalages de livres de la terre, glanant au hasard les moindres allusions qu’il pouvait tant bien que mal trouver dans n’importe quel livre tant sacré que profane. Aussi ne devez-vous pas tenir indifféremment dans cette cueillette toute assertion pour parole d’un évangile de cétologie. Loin de là. En ce qui concerne les auteurs anciens et les poètes en général, les extraits, cités ici, n’ont d’autre valeur et d’autre attrait que ceux que leur confère une vue d’ensemble sur les pièces et morceaux de ce qu’ont dit, pensé, imaginé et chanté sur le Léviathan de nombreuses nations et de nombreuses générations dont la nôtre.

 

Alors, adieu, porte-toi bien, pauvre diable de bibliothécaire très obscur dont je suis le commentateur. Tu appartiens à la race blafarde et incurable qu’aucun vin de ce monde ne saurait jamais réchauffer; et pour qui le pâle Xérès aurait une trop capiteuse rutilance; mais, auprès de toi, l’on aime à s’asseoir parfois et à se sentir un identique pauvre diable, à communier dans les larmes et, les yeux noyés et secs les verres, étreint d’une tristesse non point absolument déplaisante, affirmer carrément: Renonce, sous-fifre! Car plus tu te donnes de peine pour faire plaisir au monde, plus tu grossiras le nombre de ceux qui ne t’en auront jamais de reconnaissance. Je voudrais pouvoir pour toi vider Hampton Court et les Tuileries! Mais ravalez vos larmes et hissez vos cœurs jusqu’au sommet du mât de cacatois; car les amis vous y ont précédés font reluire à votre intention les sept demeures célestes et, en vue de votre arrivée, mettent au ban Gabriel, Michel et Raphaël si longuement choyés. Ici-bas l’on ne trinque qu’avec des cœurs déjà brisés, mais là-haut vous lèverez des verres d’un cristal infrangible!

 

Et Dieu crГ©a les grandes baleines.

 

GenГЁse.

 

LГ©viathan laisse derriГЁre lui un sillage lumineux

l’abîme semble couvert d’une toison blanche.

 

Job.

 

L’Éternel fit venir un grand poisson qui engloutit Jonas

 

Jonas.

 

LГ  se promГЁnent les navires

Et ce LГ©viathan que tu as formГ© pour se jouer dans les flots.

 

Psaumes.

 

Ce jour-lГ , YahvГ© chГўtiera de son Г©pГ©e dure, grande et forte

LГ©viathan, serpent fuyard,

LГ©viathan, serpent tortueux;

Et il tuera le dragon de la mer.

 

IsaГЇe.

 

Et toute chose quelle qu’elle soit, venant à s’approcher du gouffre de la gueule de ce monstre, bête, navire ou roc, sombre tout aussitôt dans son gosier horrible et périt dans l’antre sans fond de sa panse.

 

PLUTARQUE, Trad. Holland.

 

L’océan Indien enfante les poissons les plus divers et les plus grands qui soient, dont les cétacés et les tourbillons d’eau dits baleines dont la longueur atteint quatre acres ou arpents de terre.

 

PLINE L’ANCIEN, Trad. Holland.

 

Nous n’étions pas en mer depuis deux jours qu’au lever du soleil apparurent des baleines et d’autres monstres marins. Parmi les premières, il y en avait une d’une taille monstrueuse… Elle avançait sur nous, la gueule ouverte, soulevant des vagues de tous côtés et creusant devant elle, un sillon écumant.

 


Еще несколько книг в жанре «Исторические приключения»

Ярость стрелка Шарпа, Бернард Корнуэлл Читать →

Шовковий шнурок, Володимир Малик Читать →

Любой ценой, Николай Дмитриев Читать →