Главная АвторыЖанрыО проекте
 
 

«L’Homme Au Masque De Fer», Arthur BernГЁde

Найти другие книги автора/авторов: ,
Найти другие книги в жанре: Историческая проза, Философия (Все жанры)
Иллюстрация к книге

Г‰ditions Jules Tallandier, 1930 (6 fГ©vrier 1931)

Première Partie: L’enfant Du Mystère

CHAPITRE PREMIER LA SURPRISE DU CARDINAL

À l’époque où commence cette histoire, c’est-à-dire au début du printemps de l’année 1637, le cardinal de Richelieu avait atteint l’apogée de sa puissance.

 

Déjà gravement atteint par la maladie qui devait quelques années plus tard le conduire au tombeau, on eût dit qu’il n’avait plus qu’à se reposer sur ses lauriers encore rouges du sang des victimes qu’il avait cru devoir immoler pour le triomphe de ses idées et de sa cause.

 

Il n’en était rien. Jamais encore le grand cardinal n’avait déployé, mais en secret cette fois, une activité plus fébrile; car jamais encore, peut-être, aucun problème aussi troublant ne s’était posé à son esprit, sous la forme de cette question:

 

– Que va devenir la couronne de France?

 

La reine Anne d’Autriche, en effet, n’avait pas encore donné d’héritier à la couronne. Or les médecins avaient déclaré qu’elle n’était point stérile et qu’elle était, au contraire, capable d’avoir de beaux et nombreux enfants.

 

C’était donc le roi, qu’il fallait rendre responsable de cette non-paternité qui préoccupait si vivement l’homme rouge, tant il redoutait, faute d’héritier direct de la couronne, de voir son ennemi le plus acharné, Gaston d’Orléans, succéder à son frère.

 

Richelieu avait beau imaginer les projets les plus divers, il ne trouvait aucune solution Г  un Г©tat de choses qui ne pouvait que se rГ©soudre par sa propre perte, et par la ruine de toute sa politique.

 

Ce jour-lГ , Richelieu, suivant son habitude, se promenait, aprГЁs son frugal repas de midi, dans les splendides jardins de sa rГ©sidence de Rueil situГ©e Г  deux lieues environ de Paris.

 

Toujours escorté de ses gardes, car, depuis qu’il avait failli, un soir, sur la route de Saint-Germain, être enlevé de vive force par un groupe de cavaliers masqués, Richelieu, même dans son parc, ne sortait jamais sans escorte, tant il craignait un nouveau coup de force de la part d’adversaires qui n’avaient point désarmé. Ses gardes le suivaient à une distance respectueuse, mais suffisante pour qu’ils pussent l’entourer à la moindre alerte.

 

Après s’être assis quelques instants sur un banc, à l’ombre de grands tilleuls qui étendaient au-dessus de son front l’ombre de leurs larges feuilles, vêtu comme toujours de son camail rouge, sur lequel tranchait la blancheur d’un large col en dentelles fermé par deux glands d’or et le bleu moiré du large ruban de la croix du Saint-Esprit, coiffé de la barrette, d’où s’échappaient ses longs cheveux grisonnants, le cardinal se leva pour continuer sa promenade méditative.

 

Il s’arrêta tout à coup et dit au capitaine de ses gardes, un reître au visage balafré, abrité par un large chapeau de feutre orné d’une immense plume rouge:

 

– Quel est ce gentilhomme qui s’avance là-bas?

 

– Éminence, c’est M. de Durbec.

 

– C’est juste! fit le cardinal, je ne l’avais pas reconnu. Décidément, ma vue baisse…

 

Et il soupira:

 

– Qu’il est donc pénible de vieillir, quand on aurait encore tant besoin de sa jeunesse!

 

M. de Durbec, gentilhomme de mise fort élégante, au profil aristocratique, au regard tout brûlant d’une flamme qui n’exprimait pas la bonté, s’immobilisa à quelques pas du cardinal et, s’inclinant devant le maître, il attendit que celui-ci lui donnât l’ordre d’approcher.

 

Richelieu le toisa un instant, comme s’il éprouvait envers ce personnage une méfiance doublée d’un certain mépris. Enfin, il l’invita de la main à s’avancer vers lui.

 

M. de Durbec obéit; il allait adresser au cardinal un nouveau salut, quand celui-ci, d’un ton impérieux, lui dit:

 


Еще несколько книг в жанре «Философия»

Меньшее зло, Алексей Фомичев Читать →

Меч в рукаве, Роман Глушков Читать →